Qui m’aime me suive !

11 astuces pour donner ses médicaments à bébé

Depuis toute petite, Mini-Nous doit, à mon grand désespoir, prendre 2 médicaments, 2 fois par jour ! L’un étant Inexium pour son RGO et l’autre Hemangiol pour son angiome. Même si je suis dégoutée qu’elle soit déjà bourrée de médicament à son âge, je sais que c’est pour son bien. Si généralement elle prend ses médicaments sans difficultés, il lui arrive, quand elle est malade par exemple, de refuser de les prendre. Et là, c’est le drame !  Pour que le tout ne termine pas sur son pull, il faut ruser et s’y mettre  à deux (parfois).

Et comme, en cette période hivernale, les rhumes/rhinites et autres gastro pointent le bout de leur nez et attaquent nos progénitures sans scrupules, je vous donne 11 astuces, (qui ne marchent pas à tous les coups, ni avec tous), pour administrer ses médicaments à bébé.

j

1/ Mettre bébé en confiance
Avant toute chose, il est important de mettre en confiance votre bébé, lorsque vous lui donnez un médicament. Expliquez lui à quoi il sert, même si il est tout bébé. Il comprend beaucoup plus de choses que ce que l’on imagine. Jouer avec lui si besoin. Veillez à ce qu’il soit reposé et n’ai pas faim au moment de lui administrer ses médicaments car cela le rendra plus coopératif. Si votre bébé refuse de prendre ses médicaments, ne le grondez pas au risque de le braquer. Laissez passer 5 minutes et retenez votre chance.

2/ Utiliser la tétine du biberon
Pour les médicaments liquides, vous pouvez les administrer dans la tétine du biberon. C’est ce que nous faisons avec Mini-Nous. Attention cependant, quand la tétine est vide et que vous entendez loulou avaler de l’air, à bien enlever celle-ci. Autre astuce, si le médicament en question est liquide mais comporte quelques « granules » (Inexnium par exemple), vous pouvez légèrement agrandir au couteau le trou de la tétine.

3/ Mélanger dans une compote/un yaourt
Si le médicament le permet, prenez la compote ou le yaourt préféré de votre bébé et mélanger le médicament dedans. Cela cache le goût. Il est préférable de mélanger le médicament dans 1 ou 2 cuillères seulement et non dans le yaourt/compote entier pour permettre une meilleure absorption du médicament.

4/ Pensez aux suppositoires OU aux sachets en poudre
Même si les médicaments en suppositoires sont légèrement moins efficaces que le même par voie orale (suppositoire = absorption plus faible et efficacité plus tardive), ils ont l’avantage d’être facile à utiliser. Idem, les médicaments effervescents (qui fondent dans l’eau), peuvent éviter bien des bagarres pour administrer un médicament. Demandez conseil à votre pharmacien, qui sera vous donner les différentes présentations du produit disponibles.

sucette doseuse medicament picot

f5/ Sucette doseuse médicament Picot
Vous pouvez trouver en pharmacie, la sucette doseuse médicament de la marque Picot (souvent à commander chez le pharmacien – délai 24 à 48h). Cette tétine qui existe en 0-6 ou 6-24 mois, possède un réservoir de 5ml pour y mettre le médicament et un trou au bout de la sucette. En tétant, bébé prendra son médicament sans même s’en rendre compte. Attention cependant, la tétine ne convient que pour les médicaments liquides

f

f

hg
f
6/ Utilisez une seringue/pipette
De nombreux médicaments pour enfant son livrés avec une pipette, comme le Doliprane (douleurs et fièvre) par exemple. Placer la pipette à l’intérieur de la joue de votre bébé pour qu’il ne s’étouffe pas.

7/ Si bébé recrache
Si votre bébé recrache le médicament, vous pouvez gentiment lui appuyer sur les joues pour qu’il fasse la « moue« . Cela l’empêchera de recracher.

8/ Stimuler son réflexe de déglutition
Il existe aussi une petite astuce, qui consiste à souffler doucement sur le visage de votre enfant, au moment où vous lui donnez son médicament. En effet, cela déclenche le réflexe de déglutition qui le fera avaler.

9/ Le froid engourdit les papilles gustatives
Si bébé refuse de prendre son médicament car le goût est mauvais, conservez celui-ci au frigo (si le médicament le permet). Le froid atténue le goût et engourdit les papilles gustatives.

10/ Doudou aussi est malade.
Essayer de mettre en place une petite mise en scène, où doudou, lui aussi malade, doit prendre le même médicament.

11/ Impliquez votre enfant
Si votre bébé est plus grand, impliquez le dans la prise de son traitement, en lui donner le « contrôle ». Sous surveillance, laissez le prendre son médicament tout seul.

Si vous aimez, partagez !
Leave a comment
Article précédent Article suivant

1 commentaire

  • Répondre Anaïs

    Coucou ! Le mien déteste les médicaments ! Heureusement que les comptines qui se trouvent sur cette appli pour enfants : https://itunes.apple.com/fr/app/badabim-lapplication-pour-enfants/id896181207?mt=8 m’aident beaucoup ! Il est captivé et du coup, pour un bref moment (qui est largement suffisant pour lui faire prendre son médicament), il est calme ! MDR !
    Toutefois, merci pour ces astuces :)! A+

    27 mai 2016 at 16 h 27 min
  • Laisser un commentaire

    NE RATEZ PAS :