Qui m’aime me suive !

« Nouvelle » norme i-Size pour les sièges auto : Mieux la comprendre.

A l’heure où j’épluche le net pour trouver LE (ou devrais-je plutôt dire LES) sièges auto parfaits pour Mini-Nous, et suite à une demande de ma meilleure amie, elle aussi jeune maman (bisous ma choups), je me suis aperçue qu’entre la règlementation i-Size, les sièges Isofix, la norme R44 ou encore la R129, beaucoup de parents étaient perdus dans la pléthore des sièges auto disponibles sur le marché. Pour y voir plus claire, je vous offre un petit topo.

La nouvelle réglementation i-Size, aussi baptisée R129 est un nouveau dispositif renforçant les exigences en matières de sécurité des enfants en voiture. En effet, environ 27% des sièges auto sont mal installés* et présentent donc un réel danger en cas de collision. Même si le nombre d’enfants décédés sur la route est en diminution** depuis 1999 (environ 750 morts par an) contre un peu moins de 400 en 2008, ce chiffre reste toujours trop élevé et les accidents de la route représentent la principale cause de mortalité infantile***.  Chaque semaine, 10 enfants perdent la vie sur les routes européennes et 1150 sont blessés, d’où la nécessité de renforcer la sécurité.

A l’heure actuelle, la plupart des sièges auto sont homologués avec l’ancienne norme R44, qui reste toujours en vigueur et cohabitera quelques années encore avec la R129 (i-Size). L’abolition totale de la R44 n’est pas prévue avant 2018 voir 2021. La nouvelle norme i-Size est quant à elle imposée aux fabricants, et non aux parents, qui n’ont donc pour l’instant aucune obligation à changer le siège auto de leur bébé. Par contre, si vous achetez votre 1er siège auto, je vous conseille vivement d’investir directement dans un siège i-Size si votre voiture le permet (fixations Isofix  – voir plus bas)

j

Comparatif norme R44 et nouvelle norme R129 (i-Size)

Auparavant la norme R44 imposait à ce que les enfants voyagent dos à la route jusqu’à 9kg (soit environ 9 mois). Avec la nouvelle norme, cette obligation de voyager dos à la route est prolongée jusqu’au 15 mois minimum de l’enfant et ses 80 cms, pour assurer une meilleure protection du cou et de la nuque en cas d’accidents. En effet, jusqu’à ses 5 ans, la tête de l’enfant est « disproportionnée » et donc plus lourde que le reste de son corps.

Alors qu’avec la norme R44 seuls les crash tests frontaux sont obligatoires, avec la nouvelle norme i-Size les crash tests frontaux ET latéraux le deviennent et les critères de performance sont plus exigeants. La nouvelle réglementation i-Size impose également que le siège auto soit fixé au véhicule par le système isofix (voir plus bas) et non par la ceinture de sécurité. Enfin, avant les sièges auto étaient classés suivant le poids de l’enfant. A présent ils le seront en fonction de sa taille (même si sur les sites et dans les magasins de puériculture cela n’est pas encore vrai. Dommage).

[column col= »1/2″] Ancienne norme R44
√ Dos à la route jusqu’à 9 kg (environ 9mois)
√ Fixation siège auto via ceinture ou système Isofix
√ Crash tests frontaux uniquement
√ Classification siège auto suivant poids de l’enfant[/column]

[column col= »1/2″]Nouvelle norme R129 (i-Size)
√ Dos à la route jusqu’à 15 mois minimum et 80cms
√ Fixation siège auto Isofix uniquement
√ Crash tests frontaux ET latéraux
√ Critères de performance crash tests plus sévères
√ Classification siège auto suivant taille de l’enfant[/column]

g

Système Isofix, c’est quoi ?

L’Isofix est un mode de fixation qui nécessite des anneaux d’ancrage directement installés sur les sièges de la voiture et permet de se passer complètement de la ceinture de sécurité, limitant le risque de mal installer le siège de bébé dans le véhicule (27% des cas). Le siège auto est ainsi équipé de deux pinces métalliques rigides terminées par un crochet qui se fixent, par simple pression, dans les deux anneaux situés entre l’assise et le dossier de la banquette arrière du véhicule.

Les 1ères voitures équipées du système Isofix sont apparues en Février 2006 et l’Isofix est devenu obligatoire sur tous les véhicules neufs depuis Février 2011. Actuellement 60% des véhicules en circulation en sont équipés, mais 65% des parents en ignorent l’existance. Je vous invite donc à vérifier si votre véhicule est concerné (souvent une petite étiquette portant la mention Isofix est cousue sur le siège).

fixation isofix

Le système Isofix comporte aussi un 3ème point d’attache (top tether ou jambe de force) qui empêche le siège auto de basculer vers l’avant en cas de collision. Le Top Tether est une sangle située à l’arrière du siège auto qui vient se fixer à différents endroits suivant le modèle du véhicule (fixation dans le coffre ou au niveau du plafond ou encore à l’arrière du siège – voir photos) . La jambe de force, quant à elle, est un pied réglable en hauteur, qui se pose au sol et y prend appui.jambe de force top tether

k

J’espère que ce billet vous aura éclairé sur cette nouvelle règlementation, et si ce n’est pas le cas, n’hésitez pas à poser vos questions en commentaire. Je vous invite également à lire mon article « Comment choisir le siège auto de bébé » – bientôt en ligne… patience)

Pour plus d’informations, allez jeter un oeil sur le site bébé confort, qui explique très bien cette nouvelle réglementation, où encore allez visiter le blog sécurange, qui test et compare de nombreux sièges auto en vente sur le marché.

Quel siège auto avez vous ? Traditionnel ou nouvelle génération  ?
Quel modèle possédez vous ? En êtes vous satisfait ?

k

* Source : www.protectchildgb.org.uk
**Source : CARE database / EC
*** Source : OMS (2007), Groupe de travail 18 de l’EEVC, Rapport sur la sécurité des enfants (Fév. 2006). Étude réalisée dans 12 pays européens, ainsi qu’en Pologne, Turquie et République tchèque, enfants de 14 ans et moins (2003)

Si vous aimez, partagez !
Leave a comment
Article précédent Article suivant

NE RATEZ PAS :

Aucun commentaire

Laisser un commentaire