Qui m’aime me suive !

Parce que ma fille ne connaitra jamais son grand père … 💔

Aujourd’hui est un jour difficile pour ma mère et moi. Un jour que nous n’aurions jamais voulu vivre. Aujourd’hui, cela fait 11 ans que j’ai perdu mon papa d’un putain de cancer du poumon. 💔 Il avait 47 ans. Ma mère s’est retrouvée veuve à 36 ans. Je me suis retrouvée paumée, sans mon papa, à 15 ans. Après 11 longues années, je m’aperçois que je n’ai toujours pas fait le deuil. En même temps le fait-on vraiment un jour?

Depuis ma grossesse et la naissance de MiniNous, la douleur est revenue. Plus vive, plus forte, plus traitre. Le pire, ce sont ces souvenirs qui surgissent quand on s’y attend le moins. Une phrase, une odeur, un lieu, une chanson. Ces petites choses du quotidien qui font remonter à la surface ce que l’on pensait enfoui depuis des années.

Je n’aurais jamais la chance de présenter ma fille à mon papa, même si j’aime me dire qu’il la connait déjà de là haut et qu’il veille sur elle. J’aurais tellement voulu partager avec lui l’annonce de ma grossesse, mon accouchement. Voir ses yeux briller au moment de prendre pour la première fois, sa petite fille dans ses bras. J’aurais tellement voulu partager avec lui son 1er noël, ses premiers mots, ses premiers pas. Toutes ses premières fois en faite.

Depuis 15 jours, MiniNous dit 2 nouveaux mots. Mamie et Papi. Si je suis fière que son vocabulaire s’enrichisse, qu’est-ce que c’est dur de l’entendre répéter 20 fois par jour papi, papi… Chaque fois qu’elle prononce ce mot, c’est comme un coup de poing et les souvenirs douloureux se pointent. Ma fille ne connaitra jamais son grand-père maternel. Elle ne jouera jamais sur ses genoux.

Je sais qu’un jour viendra la question fatidique. Et ton papa à toi, il est où maman ? J’appréhende ce jour. J’ai déjà essayé de « fabriquer » une réponse, mais je ne suis pas sûre de réussir à le lui expliquer le moment venu, sans m’effondrer. Comment lui expliquer qu’elle aurait dû avoir un papi génial avec qui jouer, rire, mais qu’elle ne le connaitra pas, car la vie en à décidé autrement ?

Dois-je lui parler de lui ? Qu’elle apprenne à le connaitre à travers moi ? J’ai mis une photo dans sa chambre. Ma préférée. Une des dernières que nous avons prise. Un jour elle me demandera « c’est qui ? ». J’ai aussi mis la photo dans l’album que je tiens pour elle. Pour qu’elle sache qui était son papi et qu’il l’aurait beaucoup aimé.

❤️ Papa, Je t’aime tellement. Tu me manques. Ta fille ❤️

Si vous aimez, partagez !
Leave a comment
Article précédent Article suivant

NE RATEZ PAS :

11 Commentaires

  • Répondre Krikri L via facebook

    Comme je te comprends….

    17 septembre 2016 at 17 h 04 min
  • Répondre Marianne G via facebook

    Je comprend et ressent sa aussi.
    Parle de lui ici il y a une photo et ont parle souvent de papi gege sa fait 3 ans pour moi cette semaine.
    Courage je pense à toi dans ses moment si dur

    17 septembre 2016 at 17 h 24 min
  • Répondre Lucile G via facebook

    11 ans déjà et pourtant j’ai le sentiment que c’était hier… Je pense très très fort à vous aujourd’hui ! Je sais que vous avez été toutes les deux très éprouvées par la vie et la maladie foudroyante de ton papa, et je vous admire toujours autant. Comme tu le sais, la vie continue et je sais que de là où il est, il veillera toujours sur vous. Chaque instant cher à ton coeur, chaque pensée pour lui, il est présent. Pour ta fille, il est important de lui en parler, justement car il est cher à ton coeur et présent dans ta vie à chaque instant. La maladie n’est pas un tabou, même si jeune elle peut le comprendre. L’important est de dire à nos proches à quel point nous les aimons <3 <3 <3 courage ma chérie <3 Je suis de tout coeur avec vous

    17 septembre 2016 at 17 h 44 min
  • Répondre Charlène C via facebook

    il serait fier de ce que tu apportes et donnes à alice ! je pense à toi ma belle et comme je te le dis toujours si t’as besoin je suis la …

    17 septembre 2016 at 18 h 38 min
  • Répondre Séverine D via facebook

    Bel article…je partage aussi tes émotions et ta peine. Nous sommes des battantes pour nos filles !

    17 septembre 2016 at 22 h 42 min
  • Répondre Roxane A via facebook

    Tous mon coeur vous accompagne, une étoile resplendit de milles feux et veille sur vous ❤️ et cette princesse apprendra à le connaître à travers t’es yeux, t’es mots, ton amour… j’en suis certaine! des bisous à vous trois

    18 septembre 2016 at 9 h 37 min
  • Répondre Mélanie - Gazette Jeune Maman

    Merci beaucoup à toutes pour vos petits mots. Ca fait chaud au coeur ! <3 Gros bisous

    18 septembre 2016 at 10 h 47 min
  • Répondre Sophie Ogresse

    Merci pour t’être livrée aussi. Je ressens la même chose que toi pour ma maman. Ton texte m’a fait me sentir moins seule dans ma peine et mes questionnements

    18 septembre 2016 at 13 h 11 min
    • Répondre Mélanie - Gazette Jeune Maman

      Déjà que c’est très difficile de perdre son papa, alors sa maman je n’imagine même pas.. courage. De là haut, ils nous veillent. Biz

      18 septembre 2016 at 14 h 50 min
  • Répondre Laura

    Je compatis x1000000!
    Pareil ici, BabyL commence à bien parler, mon papa me manque cruellement et j’aurais tant aimé qu’il rencontre son petit-fils…. Je me retrouve complètement dans ton article!
    Courage….

    2 octobre 2016 at 18 h 42 min
    • Répondre Mélanie - Gazette Jeune Maman

      Bon courage à toi aussi.

      2 octobre 2016 at 18 h 45 min

    Laisser un commentaire