Qui m’aime me suive !

Polémique sur les vaccins : 2 mois de prison pour un couple qui refuse de vacciner ses enfants.

Vous l’avez probablement lu ou entendu, le 7 janvier dernier, un couple de parents à été condamné à 2 mois de prison avec sursis pour avoir refusé de vacciner ses enfants contre la diphtérie, le tétanos, et la poliomyélite, les 3 seuls vaccins obligatoires. La France est l’un des derniers pays Européens à maintenir cette vaccination obligatoire contre ces maladies inexistantes dans notre pays. Ces 2 parents, Marc et Samia Larère, condamnés par le tribunal d’Auxerre, s’estiment dans « l’impossibilité de vacciner leurs enfants avec le DT-Polio, puisque le vaccin contenant seulement ces trois valences n’est plus disponible depuis 2008 et a été retiré du marché. »

Depuis lors, 3 vaccins de substitutions existent, mais aucuns ne se limitent aux vaccins obligatoires et protègent contre d’autres maladies telles que la coqueluche ou l’hépatite B. Hors, la vaccination contre ces pathologies n’est pas obligatoire en France, juste conseillée.

Vaccin tétravalent protégeant contre quatre maladies : le DT-polio (Diphtérie, Tétanos, Poliomyélite = obligatoire) + la coqueluche.

Vaccin pentavalent (cinq maladies), qui protège en plus de l’haemophilus influenza de type B, à l’origine de méningites bactériennes.

Vaccin hexavalent (6 maladies) associant également l’hépatite B.

Mais depuis la fin 2014, une rupture de stock touche les 2 premières formules. Seul le vaccin hexavalent Infanrix Hexa, qui protège contre 6 maladies, reste disponible. Mais voilà, ce vaccin est souvent contesté et considéré dangereux. Beaucoup de parents ne savent pas réellement ce que les médecins injectent à leurs enfants, car de nombreux praticiens les prescrivent sans en indiquer la composition et en les faisant passer pour des vaccinations obligatoires. Mais que faire pour les parents informés ? Ne pas vacciner ses enfants et être condamné ? Vacciner ses enfants mais avec un vaccin jugé dangereux par certains ? À travers cet article, je vous propose de faire le point sur les polémiques vaccinales.

 

Pourquoi le DT-Polio qui vaccine contre les maladies obligatoires a-t-il était supprimé ?
Rupture de stock des vaccins pédiatriques. À qui la faute ?
Pourquoi le vaccin Infanrix Hexa est-il contesté et considéré dangereux ?
Comment respecter l’obligation légale de vaccination avec les pénuries ?

k

Pourquoi le DT-polio qui vaccine contre les maladies obligatoires a-t-il était supprimé ?

Depuis le 12 juin 2008, le vaccin DT-Polio qui vaccine contre les 3 seules maladies obligatoires en France, a été retiré du marché par le fabricant Sanofi-pasteur et l’agence du médicament AFSSAPS (devenue ANSM). Alors que le vaccin, utilisé depuis 1966, était présenté comme sûr et parfaitement inoffensif, il s’est avéré que de nombreux cas de réactions allergiques on été constatés.

Certaines personnes pensent, que le retrait du DT-Polio est arrangé par les fabricants pour gagner encore plus d’argent. Je vous explique. Le vaccin simple DT-Polio (sans aluminium) est vendu 6,70€, alors que les versions valentes, qui vaccinent contre d’autres maladies (non obligatoires), voient leur prix de vente passer à 14,88€ pour le tétra, à 26,33€ pour le pinta et jusqu’à 39,04€ pour l’Infanrix Hexa. Donc autant dire une marge beaucoup plus confortable pour le fabricant. Vaccins qui par-dessus le marché contiennent tous de l’aluminium.

k

Rupture de stock des vaccins pédiatriques. À qui la faute ?

Vous avez peut-être vous aussi été confronté à des problèmes d’approvisionnement pour faire vacciner votre bébé. En effet, depuis 2014, il devient difficile de se procurer les vaccins DT-Polio Tétra et pinta-valents. Ces vaccins destinés aux bébés à partir de 2 mois contiennent les 3 vaccins obligatoires (diphtérie, tétanos, poliomyélite), combinés aux composantes de la coqueluche.

Lorsqu’on l’interroge, Meg Iqbal, du pôle communication de GSK (fabricant de vaccin) il explique: « cette situation est due à une demande croissante en vaccins coquelucheux au niveau mondial, notamment liée à l’augmentation du nombre de pays ayant fait évoluer leur calendrier vaccinal. Les capacités actuelles de production mondiale des différents industriels ne permettent pas de répondre complètement à l’évolution rapide de cette demande en vaccins. Or la production de vaccins coquelucheux est longue et complexe. Par exemple pour un vaccin Infanrix Tetra, la production dure 18 mois et plus de 160 tests de qualité sont réalisés. La pénurie risque de durer il est difficile de prévoir avec certitude une date de retour à une situation normale ».

Cependant, on ne peut s’empêcher de remarquer que le vaccin Infanrix-Hexa (visant 6 maladies dont la coqueluche) reste, lui, totalement disponible comme si cette difficulté ne le concernait pas. Certains pensent donc que cette pénurie à été organisée par les fabricants eux-même pour vendre le vaccin le plus cher.

k

Pourquoi le vaccin Infanrix Hexa est-il contesté et considéré dangereux ?

Pour respecter l’obligation de faire vacciner ses enfants et ne pas être condamné à 2 mois de prison avec sursis comme le couple de parents dont je parlais au début de cet article, vous n’avez pas vraiment le choix. Il vous faudra injecter à votre bébé l’Infanrix Hexa (chose que j’ai moi-même fait avant de connaître le pourquoi du comment des vaccins). Oui, mais voilà, ce vaccin est fortement contesté et considéré comme dangereux. L’Infanrix Hexa, qui vaccine contre 6 maladies (Diphtérie, Tétanos, Poliomyélite, Coqueluche, haemophilus influenza de type B, Hépatite B) est formulé avec de l’aluminium, qui à pour but d’améliorer la réponse immunitaire et donc de rendre le vaccin plus efficace. Oui, mais voilà, l’aluminium est un puissant neurotoxique. Alors pourquoi est-il toujours présent dans les vaccins de nos enfants ??

Autre polémique, autour de ce vaccin : le fait qu’il vaccine contre l’hépatite B. Au début des années 1990, l’apparition d’atteintes neurologiques telles que la sclérose en plaques ont été signalées dans les semaines suivant la vaccination contre l’hépatite B. Plusieurs études épidémiologiques ont alors été conduites, dont deux en France. Aucune n’a pu mettre en évidence l’existence d’un lien de causalité entre la vaccination anti-hépatite B et l’apparition de ces pathologies graves. Mais le mal est fait et cette polémique persiste encore de nos jours, certains s’interrogeant sur la sécurité du vaccin.

k

Alors comment respecter l’obligation légale de vaccination avec les pénuries ?

Pour répondre à la demande des parents qui souhaitent vacciner leurs enfants uniquement pour les 3 maladies obligatoires ou pour les enfants présentant une contre-indication à la vaccination contre la coqueluche, il est possible de se procurer le kit DT-vax + imovax polio. Envoyé gracieusement par le laboratoire fabricant Sanofi Pasteur, aux médecins qui en font la demande, cette alternative reste cependant douteuse. Le patient n’aura aucune difficulté à se procurer le vaccin Imovax Polio, mais il en sera tout autrement concernant le DT-vax. En effet, depuis 1999, le DT-vax, qui contient un dérivé de mercure, a été retiré du marché français. Par conséquent, il n’a aucune autorisation de mise sur le marché. D’ailleurs il n’existe pas dans le circuit pharmaceutique et les pharmaciens ont interdiction de le vendre.

Pour conclure, pour vacciner votre enfant et être en règle, vous n’avez pas vraiment le choix. Il vous faudra lui injecter l’Infanrix Hexa qui protège contre 6 maladies, dont seulement 3 sont obligatoires et qui est formulé avec de l’aluminium, réputé neurotoxique.  Bref … On marche sur la tête !

k
Que pensez vous de ces polémiques vaccinales ?
Que pensez vous de la condamnation de ces 2 parents ?

Avez vous fait vacciner vos enfants avec le Infanrix hexa formulé avec de l’aluminium ?

Si vous aimez, partagez !
Leave a comment
Article précédent Article suivant

NE RATEZ PAS :

7 Commentaires

  • Répondre Lili lily via facebook

    Il etait hors de questions Que je vaccine ma fille avec l hexa … On nous impose une vaccination qui n est pas obligatoire je trouve Ca grave … Mais le plus grave Et dangereux c est d injecter Du poison A un bebe de 2 mois ….

    13 janvier 2016 at 11 h 51 min
    • Répondre Mélanie - Gazette Jeune Maman

      Comment as tu fait du coup pour vacciner ta fille ? Moi je m’en veux de ne pas avoir été plus vigilante avant de le faire. J’ai bêtement fait confiance à mon pédiatre … ;(

      13 janvier 2016 at 12 h 10 min
  • Répondre Lili lily via facebook

    Ne regrette pas …. C est pas evident …. J ai reussi a trouver le pentavac mais je ne suis bien pris la tete …. Vaccin pas Vaccin….. Et je l ai vaccine a 3 mois …. Qui est ton pediatre ?

    13 janvier 2016 at 20 h 51 min
    • Répondre Mélanie - Gazette Jeune Maman

      C’est vié le sage à Aix. Il est bien mais c’est vrai que pour les vaccins il a fait l’ordo sans expliquer. Et le pire c’est qu’il y avait 2 vaccins. Infanrix hexa ;( et un autre. Je vais ressortir les ordo pour voir.

      13 janvier 2016 at 20 h 54 min
  • Répondre Lili lily via facebook

    Ca doit etre le prevenar 13

    13 janvier 2016 at 20 h 56 min
    • Répondre Mélanie - Gazette Jeune Maman

      J’ai regardé mes ordos. Oui c’est bien cela ! pour les pneumonies et otites aigues

      13 janvier 2016 at 21 h 06 min
  • Répondre Charlène Choups

    Mon médecin nous a clairement expliquer toutes les maladies et l’intérêt ou non de faire vacciner notre fils j’ai donc eu deux ordonnancesemaines une pour le vaccin contre les 5 maladies et l’autre pour les 6 vu qu’elle nous a dit qu’on ne trouverez pas le 1er. Sauf que impossible de trouver le vaccin pour les 5 donc après avoir fait le tour de toutes les pharmacies dans mon secteur obliger de faire vacciner notre pti lu donc on a fait avec…

    13 janvier 2016 at 23 h 04 min
  • Laisser un commentaire